The long goodbye

Téléchargez la version électronique de The long goodbye sur cjtaboo.be. Formats disponibles : The long goodbye PDF, The long goodbye ePUB, The long goodbye MOBI

DESCRIPTION

La première fois que Marlowe vit Terry Lennox, visage jeune et cheveux blancs, il était fin soûl dans une Rolls Royce Silver Wraith. La fille à ses côtés, chevelure d'un magnifique blond vénitien, sourire vague aux lèvres, portait sur les épaules un vison si prestigieux que, près de lui, la Rolls ne semblait plus qu'un tacot de série. Cette amitié spontanée de Marlowe pour cet ancien commando au charisme énigmatique amène le privé à passer des frontières que son métier rendait a priori infranchissables. Terry Lennox n'a pas fini de le surprendre. S'il est innocent des crimes dont on l'accuse, il est aussi le centre d'un jeu mortel où la tragédie triomphe sans égale.
Cjtaboo.be The long goodbye Image

INFORMATION

NOM DE FICHIER: The long goodbye.pdf

ISBN: 9782070459599

TAILLE DU FICHIER: 4,44 MB

DATE DE PUBLICATION: 2014-Sep-11

AUTEUR: Raymond Chandler

Robert Altman's "The Long Goodbye" (1973) attacks film noir with three of his most cherished tools: Whimsy, spontaneity and narrative perversity. He is always the most youthful of directors, and here he gives us the youngest of Philip Marlowes, the private eye as a Hardy boy. Marlowe hides in the bushes, pokes his nose up against a window, complains like a spoiled child, and runs after a ...

The Long Goodbye [2] (titre original : The Long Goodbye) est un roman policier de l'auteur américain Raymond Chandler, paru en 1953. C'est le sixième roman mettant en scène le détective priv é Philip Marlowe. Dès sa parution, Chandler considère The Long Goodbye comme son meilleur roman [3], mais les critiques furent partagées sur ce point. En 1955, le roman se voit décerner l'Edgar ...

LIVRES CONNEXES

Robert Altman's "The Long Goodbye" (1973) attacks film noir with three of his most cherished tools: Whimsy, spontaneity and narrative perversity. He is always the most youthful of directors, and here he gives us the youngest of Philip Marlowes, the private eye as a Hardy boy. Marlowe hides in the bushes, pokes his nose up against a window, complains like a spoiled child, and runs after a ...